Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 4 mars 2016

Pied ! 2014 - Vin de France - Le Batossay - 16,50 €

C'est le retour de la cuvée Pied ! de Baptiste Cousin, à Martigné-Briand en Anjou. Les vignes sont toujours en bio, et la vinification est toujours sans aucun additif. Cela ne risque pas de changer.

Le 2012 déjà présenté ici en son temps était un chenin sec "normal". Ce 2014, issu de la même parcelle située dans le secteur de Pied-Flond entre Martigné et Chavagnes, a été vinifié en macération. Les tanins sont néanmoins discrets, avec un grain présent mais fin, la macération étant plus perceptible en termes de couleur et de registre aromatique. L'acidité naturelle du cépage est au rendez-vous, la macération n'ayant pas altéré ce caractère attendu. Belle longueur enfin pour cette nouvelle interprétation du chenin angevin : à découvrir !

mardi 23 février 2016

Savennières "Le Coteau de l'Ayre" 2014 - AOC - Clément Baraut - 18 €

Ce Coteau de l'Ayre est déjà présenté dans l'article ci-dessous consacré au Pitrouillet, l'autre cuvée de Clément Baraut issue de la même parcelle.

lundi 22 février 2016

Savennières "Le Pitrouillet" 2014 - AOC - Clément Baraut - 16 €

Retour du Pitrouillet, une des cuvées de Savennières de Clément Baraut, millésime 2014. La parcelle du Pitrouillet produit chez Clément deux cuvées différentes.

La partie basse de la parcelle, au sol plus profond et plus riche, produit cette cuvée. La partie haute, au sol plus caillouteux, est ramassée et vinifiée séparément sous le nom de Coteau de l'Ayre. En vin jeune, le Coteau se montre pour l'instant plus puissant.

Les vinifications sont similaires : pressurage direct et fermentations en barriques de plusieurs vins. La seule différence est à la mise en bouteille : le Pitrouillet y subit une légère filtration tandis que le Coteau est mis sans filtration. Aucune des deux cuvées présentées ici n'est sulfitée.

Le Pitrouillet présente donc une robe plus limpide et un nez plus "cadré" que le Coteau de l'Ayre, légèrement trouble et aux fines notes d'autolyse. C'est une différence entre un style plus "brut" pour celui-ci et un style plus classique et plus accessible à un large public pour celui-là. Il sera intéressant de comparer les deux vins après quelques années, une fois les mises complètement digérées.

mercredi 29 avril 2015

Terra Incognita 2011 - Vin de France - La Lunotte - 14 €

Après les Rossignoux 2013, sauvignon ouillé, voici Terra Incognita 2011, sauvignon non ouillé à l'élevage prolongé, là encore 100% raisins.

L'élevage oxydatif a laissé ici une empreinte bien particulière, très éloignée de l'oxydation jurassienne ou des expériences angevines plus proches. Même l'expression du cépage est ici différente des autres sauvignons de type oxydatif réalisés dans le même secteur par Joël Courtault ou Bruno Allion. Le vin est encore "jeune" compte tenu de sa sortie d'élevage récente et un bon passage en carafe est profitable ; la température est importante aussi, le vin ne doit pas être servi trop frais.

Terra Incognita est un vin vraiment singulier, dont l'unité et la cohérence en bouche en font une illustration de plus de la capacité de l'élevage oxydatif à produire des vins de grande personnalité.

mardi 28 avril 2015

Les Rossignoux 2014 - Vin de France - La Lunotte - 14 € - épuisé

C'est malheureusement fini pour les Rossignoux 2014. On espère un retour prochain des blancs du domaine.

Retour des vins de Christophe Foucher à La Lunotte, dans la vallée du Cher, avec pour commencer le sauvignon des Rossignoux dans le millésime 2014.

Le vin présente un beau nez de sauvignon à juste maturité, ce qui n'est pas si fréquent, avec des notes exotiques d'abord discrètes puis s'amplifiant à l'aération. En bouche, l'équilibre est idéal entre viscosité et acidité, avec une fin de bouche fraîche et longue et un sacré goût de "reviens-y""...

mardi 3 mars 2015

O2 Fruits 2010 - Vin de France - La Coulée d'Ambrosia - 21 €

O2 Fruits est une cuvée inédite de Jean-François Chéné, produite pour l'instant uniquement dans le millésime 2010.

On connaissait O2 Vigne, ce chenin oxydatif puissant, élevé sans ouillage plusieurs années, produit depuis les débuts du domaine en 2005. O2 Fruits en est une déclinaison plus "légère" et fruitée, au caractère oxydatif fondu et délicat.

Le style maison est pourtant bien là, et cette cuvée est une parfaite introduction au style singulier des vins non ouillés produits par Jean-François Chéné depuis dix ans, du sec et puissant O2 Vigne aux rares Jardins de Chiron, en passant par les "impossibles" - puisque sans sulfites ajoutés - liquoreux des Ortinières.

lundi 2 mars 2015

Achillée 2014 - Vin de France - Deboutbertin - 14 €

Retour d'Achillée, vin issu de jeunes vignes de chenin angevin travaillées en bio et vinifié sans additif par Stéphanie Debout et Vincent Bertin. Le millésime 2014 est dans la lignée de son prédécesseur, avec un vin charmeur et déjà parfaitement en place, à la belle acidité tranchante du "ch'nin" sur schistes comme on l'aime...

lundi 31 mars 2014

L'Aunis étoilé 2013 - Vin de France - Deboutbertin - 14 €

Retour de L'Aunis étoilé de Stéphanie Debout et Vincent Bertin, version 2013.

Inspiré par quelques rouges angevins vinifiés en vendange entière, le tandem Deboutbertin a donc choisi cette option pour ses vinifications rouges. Deux semaines de cuvaison avec rafles donc, en cuve ouverte, avec pigeages doux quotidiens juste pour remettre le marc en infusion dans le moût. Puis décuvage et fin de fermentation et élevage en barriques de plusieurs vins. Le tout sans additif.

La couleur est sombre pour un aunis (caractère lié au type de cuvaison pratiqué). Très légère réduction au nez qui disparaît rapidement avant de laisser place au fruit ; le cépage s'exprime ici avec retenue, moins aromatique et épicé que souvent, mais un peu plus qu'en 2012. En bouche, le "végétal noble" des rafles est bien là, avec des tanins présents mais mûrs et fondus, et beaucoup de fraîcheur en fin de bouche. C'est une expression originale du pineau d'Aunis, sur les terres angevines, bien différente de ce que l'on est habitué à goûter dans la Sarthe ou le Vendômois.

vendredi 28 mars 2014

Sonnemot 2008 - Vin de France - Bruno Allion - 32 € (sec en 75 cl) et 26 € (liquoreux en 50 cl)

En 2008, Bruno Allion a ramassé une partie de son sauvignon tardivement, en surmaturité.

Cette vendange tardive a donné deux vins oxydatifs différents : un vin sec de degré important (16%), la fermentation ayant "mangé" tous les sucres, un autre liquoreux avec du sucre résiduel et moins d'alcool, la fermentation n'ayant ici pas été "au bout". Les deux cuvées s'appellent Sonnemot et sont vendus dans des contenants différents : 75 cl pour le sec et 50 cl pour le liquoreux.

Les expériences de ce genre avec du sauvignon, vinifié en oxydatif ou en liquoreux, et sans sulfites ajoutés, sont rares. C'est pourtant ici particulièrement convaincant : les deux vins sont d'une longueur et d'une puissance rares, avec un registre aromatique inédit, tant pour ce type de vin que pour ce cépage. Ce sont deux grands vins de fromage, qui peuvent aussi offrir de beaux accords à table avec une cuisine adaptée : à creuser...

Pacotille 2014 - VDF - Deboutbertin - 18 €

Deboutbertin est le nom du petit domaine de Stéphanie Debout et Vincent Bertin, jeunes vignerons installés en Anjou depuis 2012 ; les parcelles se situent à Faye-d'Anjou et Beaulieu-sur-Layon.

Dès leur arrivée dans la région, ils récupèrent deux parcelles de chenin et une de pineau d'aunis. La conversion des parcelles en agriculture biologique est immédiate, et les vins sont réalisés intégralement sans additif.

Pacotille 2014 est dans la lignée de ses prédécesseurs. C'est une très belle réussite : beau bouquet de chenin mûr, équilibre entre rondeur et acidité, longueur fraîche. Le vin est comme d'habitude moins en place après la mise que sont petit frère Achillée, mais avec toujours un potentiel supérieur, qui se révélera au fil des mois qui viennent.

mardi 11 septembre 2012

Péridote 2010 - Vin de France - Domaine de Bel Air - 11 €

Péridote est un sauvignon produit par Joël Courtault à Thésée en rive droite de la vallée du Cher. Comme tous les vins du domaine aujourd'hui, Péridote a été vinifié sans aucun additif.

Les vins blancs de Joël Courtault ont un style singulier : maturité, acidité tranchante, puissance et longueur, le tout dans un registre oxydatif plus ou mois marqué. Ce sauvignon 2010 se situe dans ce registre clairement oxydatif, qui s'affine à l'aération. Il ne faut donc pas hésiter à l'aérer longuement et à le servir à 15-16°, comme on le ferait avec un vin jaune.

Dans ce millésime, comme dans les précédents, Péridote est une expression très originale du sauvignon.

Le Ponge 2014 - Vin de France - Cyril Le Moing - 12 €

Retour du gamay du Ponge, parcelle graveleuse située sur le plateau au sud de Thouarcé, millésime 2014.

Le vin est toujours élaboré selon les mêmes méthodes : cuvaison courte de vendange entière avec des pigeages manuels doux, puis entonnage à chaud, élevage de 9 mois (le temps de finir la malo) et mise en bouteille à la main sans additif.

On reste dans une expression légère du cru, dans la lignée des 2012 et 2013, avec un petit degré. Pour le reste le style du vigneron est bien là. La mise est toute récente et quelques mois de repos devraient permettre au vin de se fondre avantageusement. L'excellente évolution d'autres millésimes "légers" de cette cuvée, comme 2007 ou 2008 qui se goûtent très bien aujourd'hui et mieux qu'à leur naissance, invite à la patience. Même si ça ne va pas être facile...

Grappes de gamay au Ponge avant la vendange 2008.

vendredi 13 juillet 2012

Les Noëls de Montbenault 2014 - Vin de France - Richard Leroy - 32 €

Les 2014 sont arrivés mais il n'y en a déjà presque plus...

Arrivée des Noëls de Montbenault 2014. Toujours la même précision dans le travail de Richard Leroy. Ce 2014 réunit tous les ingrédients d'un beau vin blanc de gastronomie : complexité aromatique, puissance et longueur en bouche, équilibre entre maturité et acidité. Pas d'autolyse pour l'instant après la mise en bouteille de début mai ; mais dans les millésimes précédents ce phénomène s'est développé quelques mois plus tard, au cours de l'été.

L'absence de sulfitage semble y ajouter un supplément d'unité et de cohérence en bouche par rapport aux millésimes d'avant 2011 (pourtant peu) sulfités. Cela confère également un nez plus "insaisissable" et changeant, moins précis et fixé qu'avec un sulfitage. Le vin vient d'être mis en bouteille et profitera d'un peu de repos en cave. Un passage en carafe est dans tous les cas conseillé.

Après plusieurs millésimes d'essais de mise en bouteilles sans sulfitage ni filtration, Richard Leroy a commercialisé une première fois deux barriques de 2009 ni filtré ni sulfité. Après l'essai transformé de 2011, ce sont les récoltes 2012 et 2013, Montbenault et Rouliers, qui ont été vinifiées et mises en bouteille sans additif ni filtration.

Les 2011 ont vécu une phase de réduction après les mises, aujourd'hui déjà bien digérée. Cela risque de se reproduire avec ces 2013, mais patience car le phénomène est temporaire. Les beaux arômes d'autolyse désormais en place dans les 2011 sont très prometteurs et les "dégustateurs-cracheurs" pressés regretteront dans quelques années d'avoir ouvert ces bouteilles trop tôt.

Quelques fragments de ryolithe, roche volcanique présente dans la parcelle de Montbenault.

Lire la suite

AK 400 2014 - Vin de France - Bruno Allion - 14 €

Voici AK 400, le gamay 2014 de Bruno Allion, à Thésée en rive droite du Cher.

Comme pour les autres cuvées, le travail des vignes est fait en biodynamie et la vinification réalisée sans additif.

C'est un gamay assez coloré et structuré, charnu et plein, au beau fruit de jeunesse.

mardi 10 juillet 2012

Herbes folles 2015 - Vin de France - Clément Baraut - 12,50 €

Herbes folles était jusqu'alors une cuvée issue de jeunes vignes de chenin situées à Thouarcé, travaillées en agriculture biologique. Cette parcelle a depuis été arrachée et la cuvée est désormais issue de tris effectués sur des parcelles situées en rive droite de la Loire. Le vin a été vinifié sans aucun additif.

Clément Baraut sillonne l'Anjou depuis une vingtaine d'années à travers l'exercice de son métier d'oenologue. Mais depuis 2008 et la reprise de quelques parcelles, notamment en Savennières et Roche-aux Moines, il préparait sa reconversion comme vigneron à plein temps. C'est chose faite et Clément peut désormais se consacrer pleinement à ses vignes et à ses vins.

Son expérience des terroirs angevins et de la vinification dans la région lui ont montré la nécessité de rentrer une vendange de chenin sans botrytis pour faire des vins blancs secs sans sulfites solides et moins sensibles à l'oxydation.

C'est une réussite avec cette cuvée Herbes folles 2015, beau chenin sec idéal en apéritif ou sur des produits de la mer cuisinés simplement.

vendredi 20 janvier 2012

Surin 2013 - Vin de France - Bruno Allion - 14 € - épuisé

"Surin" est le petit nom du sauvignon dans ce coin de la vallée du Cher. Bruno Allion y est installé, à Thésée, et travaille ses vignes en biodynamie et vinifie ses raisins sans aucun additif.

Ce sauvignon 2013 est moins opulent que ses prédécesseurs, plus frais et ciselé. La maturité est idéale, sans le caractère variétal de trop de sauvignons ni les notes exotiques de la surmaturité. C'est déjà très bon mais un peu de garde ne lui fait pas peur.

mardi 1 novembre 2011

Douceur angevine "Clos des Ortinières" 2009 ou 2010 - Vin de France - La Coulée d'Ambrosia - 30 € (50 cl)

Arrivée des liquoreux 2009 et 2010 de Jean-François Chéné, issus de son Clos des Ortinières à Beaulieu-sur-Layon. Les vins ont été élevés pendant trois à quatre ans en fûts sans ouillage et mis en bouteille sans additif ni filtration. Ils présentent le profil oxydatif typique des vins blancs non ouillés du domaine, mêlant fraîcheur végétale noble et fines notes confites. Le 2009 s'exprime plus en puissance avec moins de sucre résiduel, le 2010 se goûtant lui sur un registre aromatique angevin plus classique, dans le plus beau millésime de botrytis de ces dernières années, avec une énorme richesse en sucre équilibrée par une acidité redoutable.

La réalisation de liquoreux sans sulfites ajoutés ni filtration est un vrai défi car le risque de refermentation en bouteille est réel. C'est la raison pour laquelle Jean-François procède à des élevages très longs : il laisse ainsi les fermentations aller au bout, jusqu'à épuisement du potentiel fermentaire. Le niveau d'alcool atteint est donc assez élevé (entre 14 et 15%), mais fondu et "digéré" par l'absence d'ouillage ; les vins sont ainsi "naturellement" stabilisés. Une conservation en cave fraîche reste néanmoins nécessaire.

La dégustation de ces vins liquoreux oxydatifs sans sulfites ajoutés est une expérience gustative et esthétique inoubliable, qui dévoile un nouveau chenin de traverse sur les schistes du Layon.

dimanche 7 août 2011

Genèse blanc 2000 - Vin de France - Les Jardins Esméraldins - 40 € - épuisé

Plus de Genèse, ni blanc ni rouge, pour le moment, dans l'attente de la sortie du prochain millésime, 2005, dans les deux couleurs. L'arrivage de blanc 2000 et rouge 2006 de février est déjà épuisé.

Après Genèse 1999 et 2002 sort aujourd'hui le millésime 2000 de la cuvée de chenin de Xavier Caillard à Brézé.

Ici, les vins sortent de la cave quand ils commencent à être prêts à boire, après une dizaine d'années d'affinage en fût puis en bouteille. Au travail de jardinage à la vigne suit un patient et méticuleux processus de vinification et de maturation en cave.

La robe est dorée, le nez puissant, aux arômes plus jeunes de fleurs blanches sucrées, de poire et de pêche, et plus évolués de résine, de miel et de cire. La bouche est ronde, ample et persistante, étirée par une belle acidité toute ligérienne. Un vin pour la table, avec au choix ris de veau, girolles, homard, foie gras...

Ce "nouveau" millésime se situe à la croisée des précédents, avec l'ampleur et la rondeur du 1999 et la droiture tranchante du 2002.

La cave de Xavier Caillard, creusée dans le tuffeau, où s'élèvent longuement les vins.

mercredi 25 août 2010

O2 Vigne - Vin de table - 2009 - La Coulée d'Ambrosia - 25 €

O2 Vigne est une cuvée issue de chenin, cultivé à Beaulieu-sur-Layon en agriculture biologique par Jean-François Chéné. Comme toujours ici, aucun additif en vinification.

La particularité de ce vin réside dans son élevage de plusieurs années sans ouillage. Le caractère oxydatif apparaît donc ici marqué au premier abord, avant de s'effacer derrière la longueur et la complexité aromatique du vin. Car il y a là un jus énorme, qui a déjà commencé à digérer son élevage, avec une oxydation déjà très bien intégrée et une acidité qui le portera loin. Que de promesses pour l'avenir, les fromages et les homards... Ce vin à part, singulier, est un grand blanc de gastronomie pour longtemps.

Informations légales
propulsé par DotClear et Pomal
Conditions de vente