Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 29 avril 2015

Saint-Romain 2013 - AOC - Renaud Boyer - 23 € - épuisé

Après les Bourgogne 2011 et le Beaune 2012, voici le Saint-Romain rouge 2013 de Renaud Boyer, toujours sans sulfites ajoutés.

Le vin est encore jeune et fruité, dans un registre fin et frais, avec une apparition progressive de la mâche et du végétal noble issus des vinifications douces en vendange entière. Le bouquet gagnera en complexité avec un peu d'âge. Bon accord prévisible avec le pigeonneau ou la pintade.

Perrières "Les Vieilles" 2014 - Vin de France - Domaine de Sauveterre - 23 €

Jérôme Guichard a repris en 2011 les vignes de Guy Blanchard, à la frontière du Beaujolais et du Mâconnais, en conservant les principes mis en oeuvre jusqu'alors : travail des vignes sans pesticides et vinifications sans additifs.

Retour des vieilles vignes de chardonnay des Perrières, millésime 2014. Il est à noter que les raisins sont restés une semaine au pressoir, conférant ainsi au vin des notes discrètes de macération.

Le vin présente également de fines et nobles notes oxydatives, qui pourront plaire à certains et rester incomprises pour d'autres. Mais le vin possède un tel fond qu'il n'y a aucune inquiétude à avoir sur son évolution. C'est à mon sens déjà un très beau vin, qui ne fera que s'affiner avec le temps.

jeudi 4 septembre 2014

Bourgogne "Les Riaux" 2011 - AOC - Renaud Boyer - 17 € - épuisé

C'est malheureusement fini pour les Riaux 2011. On espère un retour prochain de la cuvée au catalogue.

Retour du Bourgogne rouge Les Riaux 2011 de Renaud Boyer.

Le domaine de Renaud Boyer est basé à Meursault, mais ses parcelles sont sur les appellations suivantes : Bourgogne générique rouge et blanc, St-Romain rouge et blanc, Beaune rouge et Puligny-Montrachet. Renaud travaille ses vignes en biodynamie et vinifie toutes ses cuvées sans aucun intrant ni filtration.

Les Riaux sont issus d'une parcelle exposée au sud et au sol argilo-limoneux ; les vignes ont une cinquantaine d'années. Le millésime 2011 a permis une parfaite maturité. La vinification a été menée ainsi : cuvaison de 3 semaines en grappes entières avec pigeages quotidiens à partir du troisième jour dans des cuves tronconiques en bois, puis pressurage et élevage en cuve bois. L'élevage en pièces est réservé aux cuvées de villages. La mise est réalisée par gravité avec une tireuse à quatre becs, et le bouchage avec vide d''air.

Le vin, encore réservé au printemps, commence à s'ouvrir mais profitera encore d'un peu de garde. Quel plaisir de boire enfin du pinot de la Côte, sans soufre ajouté, de cette qualité ! Les autres cuvées du domaine, millésime 2013, viennent d'arriver.

mercredi 17 février 2010

Coteau de Rosette 2014 - AOC Chablis - Alice et Olivier De Moor - 32 €

Arrivée du Coteau de Rosette 2014 d'Alice et Olivier De Moor, comme chaque année la cuvée la plus dense de la gamme.

Retour à un millésime « normal », sans gel ni grêle. Les rendements au domaine sont identiques à 2012, autour de 35 hl/ha. Vendanges du 22 septembre au 3 octobre sous le soleil, avec des raisins mûrs et sains, légèrement millerandés.

Bourgogne Chitry 2014 - AOC - Alice et Olivier De Moor - 19 €

Retour du Bourgogne Chitry d'Alice et Olivier De Moor, millésime 2014, qui n'a rien à envier aux Chablis du domaine. A noter que le vin est légèrement sulfité, comme toutes les cuvées produites au domaine.

L'Humeur du temps 2014 - AOC Chablis - Alice et Olivier De Moor - 23 €

L'Humeur du temps est la première cuvée des chablis du domaine, si l'on excepte la cuvée de négoce du Vendangeur masqué, également disponible. Le vin est encore tout jeune et il est conseillé de le mettre un peu de côté comme tous les vins du domaine, qui bénéficient toujours de quelques années de garde.

mercredi 5 août 2009

Pouilly-Fuissé 2014 - AOC - Domaine des Côtes de la Molière - 21 €

Cette cuvée est issue d'une petite activité de négoce développée par le domaine. Les raisins sont issus d'une vigne conduite en bio et sont ensuite vinifiés et élevés sans additif par Isabelle et Bruno Perraud du domaine des Côtes de la Molière.

Encore jeune, le vin est très prometteur, avec un nez de jeune chardonnay fin et complexe (ambre, citron, brioche...). La bouche s'exprime dans une forme élancée plus qu'opulente, tenue par une acidité élevée mais juste. Le vin a encore besoin de temps pour se mettre en place, mais il mérite largement cette patience.

Informations légales
propulsé par DotClear et Pomal
Conditions de vente