Retour de L'Aunis étoilé de Stéphanie Debout et Vincent Bertin, version 2013.

Inspiré par quelques rouges angevins vinifiés en vendange entière, le tandem Deboutbertin a donc choisi cette option pour ses vinifications rouges. Deux semaines de cuvaison avec rafles donc, en cuve ouverte, avec pigeages doux quotidiens juste pour remettre le marc en infusion dans le moût. Puis décuvage et fin de fermentation et élevage en barriques de plusieurs vins. Le tout sans additif.

La couleur est sombre pour un aunis (caractère lié au type de cuvaison pratiqué). Très légère réduction au nez qui disparaît rapidement avant de laisser place au fruit ; le cépage s'exprime ici avec retenue, moins aromatique et épicé que souvent, mais un peu plus qu'en 2012. En bouche, le "végétal noble" des rafles est bien là, avec des tanins présents mais mûrs et fondus, et beaucoup de fraîcheur en fin de bouche. C'est une expression originale du pineau d'Aunis, sur les terres angevines, bien différente de ce que l'on est habitué à goûter dans la Sarthe ou le Vendômois.