Après le savagnin ouillé, voici les Insouciantes 2013 de Didier Grappe. C'est une cuvée composée à parts égales de pinot noir, trousseau et poulsard, avec quelques pieds de chardonnay complantés, vinifiée et mise en bouteille sans aucun additif.

Voilà un parfait rouge de soif et de fruit, au noble sens du terme. Après une courte et fine réduction, le nez se révèle très fruité (groseille et cerise notamment) avec une petite touche poivrée. La bouche est délicate et le vin gouleyant, même si une légère trame tannique se développe avec l'aération.