Pour une tranche dense encore plus épaisse, la version magnum.

Quand il y a une tranche, le Jambon n'est pas loin...

C'est Philippe Jambon, vigneron du Nord-Beaujolais, qui a sélectionné cette cuvée de Benoît Camus, vigneron du Sud-Beaujolais à Ville-sur-Jarnoux.

Le vin est issu de vignes de gamay cultivées en bio sur un terroir principalement argilo-calcaire. La vinification de Benoît Camus est plutôt inhabituelle pour la région : pas de macération carbonique ou semi-carbonique, mais une infusion de vendange entière en cuve ouverte avec pigeages réguliers pendant environ trois semaines. Le tout sans aucun additif, même à la mise.

Le résultat est surprenant par sa densité, sa structure tannique, son registre aromatique floral rappelant la syrah, mais aussi par sa fraîcheur et sa longueur. Une expression inédite et singulière du beaujolais, originale par son terroir comme par sa vinification.