Arrivée des liquoreux 2009 et 2010 de Jean-François Chéné, issus de son Clos des Ortinières à Beaulieu-sur-Layon. Les vins ont été élevés pendant trois à quatre ans en fûts sans ouillage et mis en bouteille sans additif ni filtration. Ils présentent le profil oxydatif typique des vins blancs non ouillés du domaine, mêlant fraîcheur végétale noble et fines notes confites. Le 2009 s'exprime plus en puissance avec moins de sucre résiduel, le 2010 se goûtant lui sur un registre aromatique angevin plus classique, dans le plus beau millésime de botrytis de ces dernières années, avec une énorme richesse en sucre équilibrée par une acidité redoutable.

La réalisation de liquoreux sans sulfites ajoutés ni filtration est un vrai défi car le risque de refermentation en bouteille est réel. C'est la raison pour laquelle Jean-François procède à des élevages très longs : il laisse ainsi les fermentations aller au bout, jusqu'à épuisement du potentiel fermentaire. Le niveau d'alcool atteint est donc assez élevé (entre 14 et 15%), mais fondu et "digéré" par l'absence d'ouillage ; les vins sont ainsi "naturellement" stabilisés. Une conservation en cave fraîche reste néanmoins nécessaire.

La dégustation de ces vins liquoreux oxydatifs sans sulfites ajoutés est une expérience gustative et esthétique inoubliable, qui dévoile un nouveau chenin de traverse sur les schistes du Layon.