La Mémé 2014 est arrivée. C'est un millésime moins concentré que ses prédécesseurs, mais les vignes centenaires ont permis la production d'une très belle cuvée, en finesse, qui pourrait rappeler 2008. On imagine bien l'évolution florale du nez et la délicatesse de ces vieux grenaches après quelques années de garde.