Retour de Sueurs froides, version 2014.

Cette cuvée est issue des jus de presse du grenache de la cuvée En avant doute. Elle n'a pas été produite depuis 2009, année où elle avait donné un petit coup de "vertigo" au vigneron pendant les fermentations en raison d'une montée inquiétante de l'acidité volatile, comme dans beaucoup de cuves en 2009 un peu partout en France. Mais cela s'était finalement stabilisé et le vin a maintenant complètement digéré cette volatile, qui n'agit plus désormais que comme porteur d'arômes et supplément de fraîcheur.