« Donnez nous grand foison de vin. »

« L'homme ajouta le vin, fils sacré du soleil. »

« Si vous êtes curieux de goûter quelques-unes des bouteilles de votre maître, videz-en au-dessous du goulot autant qu'il en faudra pour faire la quantité dont vous avez besoin ; mais alors ayez soin de les remplir d'eau propre, afin que votre maître n'ait pas moins de liquide. »

« Chaque sol héberge, en fonction de la roche-mère dont il est issu, une certaine microflore qui mobilise, dans certaines proportions, ces éléments et chaque vigne est ainsi nourrie de façon spécifique selon son terroir. »

« Je ne connais de sérieux ici-bas que la culture de la vigne. »

« La qualité ne se décrète pas, elle se constate. Pas plus que l'habit ne fait le moine, l'étiquette ne fait le vin. »

« Ouvrir sa bouche à l'astre efficace des vins. »

« Le vin force l'être humain à être confondu devant la nature et le transporte à la frontière du monde spirituel. L'âme du vin, c'est l'âme de la nature. »

« Beuvez toujours, vous ne mourrez jamais ! »

« Du vin coumm' c'ti-là, on n'en voit pus guère, les vign's d'aujor'hui dounn'nt que du varjus, Approchez, les gas, remplissez mon verre, J'ai coumm' dans l'idé' que j'en r'boirai pus ! »

« Travaille, vieux soleil, pour le pain et le vin. Nourris l'homme du lait de la terre et lui donne L'honnête verre où rit un peu d'oubli divin. Moissonneurs, vendangeurs, là-bas, votre heure est bonne. »

« Jamais plus nous ne boirons si jeunes. »

Dans le désordre :
Rabelais, Stéphane Mallarmé, Jules Chauvet, Guy Debord, Paul Verlaine, Claude Bourguignon, Charles Beaudelaire, Voltaire, Clément Marot, Pierre Paillard, Gaston Couté, Jonathan Swift.